L’école de pilotage de l‘aéroclub de Périgueux-Bassillac accumule pour l’année 2017 les succès, hier en ce samedi 9 décembre notre responsable pédagogique  » Jean-François » a lâché un élève de plus:  Franck que l’on voit à son retour de vol. En effet le lâché, c’est le premier vol où l’élève part seul à bord de son avion en laissant son instructeur sur le tarmac. Un vol inoubliable pour l’élève.
Tous nos encouragements à Franck pour la poursuite de sa formation de pilote privé (PPL) et encore félicitations à Jean-François pour ce nouveau lâché.
Publicités

 

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de nos pilotes sur les différentes formules proposées par l’aéroclub de Périgueux à l’occasion des fêtes de Noël.

Nous sommes à votre écoute pour définir avec vous le meilleur cadeau pour vos proches.

Un contact ; JC TRUFFY au 06 80 93 57 84 , n’hésitez pas à nous laisser un message afin que l’on puisse vous contacter.

 

 

 

 

 

 

Une journée ordinaire, avec un temps froid, quelques bancs de stratus à 1200 ft, une visibilité variable suivant les différents secteurs de l’agglomération périgourdine, pas de quoi partir en navigation en vol à vue. Mais en ce lundi 4 décembre, cet hélicoptère EC 225 LP (F-HLIS) d’Airtelis était de passage sur la plateforme de Périgueux-Bassillac. Cet hélicoptère bi-turbine de classe des 11 tonnes d’Airbus Hélicopter est le plus gros hélicoptère civil de France. Il permet le transport de charge à l’élingue allant jusqu’à 4,5 tonnes, il est parfaitement adapté à des interventions en zones difficilement accessibles grâce à sa capacité de vol stationnaire et sa grande manœuvrabilité. Il est également utilisé pour le déroulage de câbles électriques.

Source des informations: http://www.airtelis.com

Savez-vous situer ce château de la commune de Boulazac-Isle-Manoire

 

 

 

 

 

 

Un aperçu de Périgueux

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes agoraphobe, évitez ce parking et ce magasin pour les week-end à venir

 

 

 

 

 

 

Hélicoptère EC225

 

 

 

 

 

 

Hélicoptère EC225-détail du rotor

 

 

 

 

 

Hélicoptère EC225

Publié par : AéroClub-LFBX | 27/11/2017

Soirée « Rougaille » à l’aéroclub de Périgueux-Bassillac

Ambiance très sympathique en samedi 25 novembre à l‘aéroclub de Périgueux-Bassillac, en effet René en maître de cérémonie nous avait concocté un plat typique de l’île de la Réunion, un rougaille. Comme en Périgord, les convives, plus habitués au magret de canard et autre plat régional, René avait été léger sur l’ajout de piment, laissant chacun libre de sa dose.  Richard, ancien pilote de ligne et habitué de la cuisine des pays chauds, n’avait pas peur de la dose XXL, mais d’autre comme Robert ou Patrice ont voulu l’imiter, aïe! aïe! dison, chaud, chaud dans la bouche et yeux rouges….  – Merci René, un vrai régal ta rougaille, on en redemandera..

Notre « Master Chef » René aux fourneaux, enfin, disons, avec les moyens du bord

 

 

 

 

 

 

Notre instructeur et Richard pas très partageur des toasts au pâté truffé de Liliane et Robert

 

 

 

 

 

Même le service est assuré par René

 

 

 

 

 

 

La bouche est en feu et les yeux pleurent, cherchez le coupable…

Sur l’initiative de Valérie, les 3 avions de l’aéroclub de Périgueux-Bassillac accompagnés du Mousquetaire de Jean-Louis ont pris, en ce samedi 18 novembre, la direction de Niort. Valérie avait réservé le restaurant à un quart d’heure de marche, histoire de se dégourdir les jambes, après une heure de vol.

Décollage de Périgueux sous le soleil, vers 11h, puis une fine couche nuageuse nous attendait à partir du nord-ouest du département, obligeant tous lés équipages à ne pas dépasser les 2 000 pieds afin de rester en dehors des nuages. Cette situation est typique, d’une légère perturbation qui essaye de rentrer par le Nord-Ouest de la France sur une zone de haute pression situé sur le sud du pays. Sous ces nuages la visibilité est légèrement dégradée, mais l’avantage, c’est que turbulences sont faibles, rendant ainsi, le vol agréable.

La visite prévol et le nettoyage des avions

 

 

 

 

 

 

Le groupe avant le départ

Lire la Suite…

Vous cherchez une idée originale de cadeau pour les fêtes de fin d’année, l’aéroclub de Périgueux-Bassillac, vous propose le vol de découverte du Périgord. Ce vol vous permet de découvrir en 20 minutes l’agglomération de Périgueux ou en 30 minutes l’abbaye de Brantôme ou le château de Hautefort.  Laissez-vous tenter, ce cadeau est toujours apprécié et ce bon de vol d’une durée de validité de 1 an peut être utilisé aux beaux jours quand les conditions météorologiques sont les meilleures. Il suffit que les bénéficiaires nous contacte avec un délai de 3 à 4 jours pour caler le rendez-vous.

Brantôme

 

 

 

 

 

Hautefort

 

 

 

 

 

Périgueux

 

 

 

 

 

 

L’aéroclub propose également en coffret cadeau «  le vol de découverte du pilotage« . Ce vol est comme une première leçon de pilotage,  le bénéficiaire s’installera en place « pilote » et l’instructeur lui montrera le BABA du pilotage. Il ne fera pas le décollage, ni l’atterrissage, mais en vol l’instructeur l’initiera à la tenue de l’avion en palier, en virage par exemple.

 

 

 

 

 

 

 

N’hésitez pas à vous renseigner et à nous contacter au 06 80 93 57 84 pour de plus amples informations.

Exemple de tarif:

Le vol de découverte du Périgord:

Le vol de Le Pilote + 2 passagers Le Pilote + 3 passagers
Circuit-20-minutes 54,67 € soit 27,33 € par passager 64,67 € soit 21,55 € par passager
circuit-30-minutes 82,00 € soit 41,00 € par passager 97,00 € soit 32,33 € par passager

Le vol de 30 minutes de découverte du pilotage: 72.00€

Les bons de vol sont à retirer à l’aéroclub à Bassillac, mais ils peuvent également être envoyés par courrier.

Voici une escapade agréable en direction du Puy en Velay avec le Cessna 172 de l’aéroclub de Périgueux et deux autres avions de la Plateforme, un mousquetaire et un cessna cardinal. Tempête de ciel bleu et pas un souffle de vent sur tout le trajet qui nous a emmené à survoler le Plomb de Cantal au niveau 75. Limoges Info, Rodez Info et enfin Clermont Info, histoire de pratiquer un peu la radio et avoir les infos trafic sur les éventuels appareils qui  croiserez notre route, avec chaque fois le même rituel:  » Vous connaissez le Lima Echo qui suit la même route que vous 2 nautiques à votre droite ». No comment, pas moyen de s’en séparer…., c’est cela quand on navigue avec un autre appareil sur le même trajet.

 

 

les-3-avions sur le tarmac de Périgueux

 

 

 

 

 

Le Mous Lima Echo au décollage

 

 

 

 

 

 

 

En-patrouille-avec le BE

Lire la Suite…

Tous les mercredis depuis le 20 septembre, l’aéroclub de Périgueux a accueilli les enfants des centres de loisirs du pays nontronnais. Le centre de Nontron a été le premier à profiter des activités proposées par l’aéroclub de Périgueux en partenariat avec le Centre Pédagogique Aéronautique, suivi sur les mercredis suivants, par ceux de Busserolles et de Saint-Pardoux-La-Rivière. Le vol à bord d’un avion a été pour beaucoup d’enfants une première. Quelques angoisses étaient perceptibles lors du premier vol de la journée, mais vite envolées devant la joie des  copains au retour de la première rotation. Autre instant magique de la journée avec les pompiers présents sur l’aéroport, la possibilité de prendre la veste de pompier et de tenir la lance incendie. Il y avait également la joie des enfants en fin de journée de découvrir les avions de collection comme les Stearmans rouge et jaune, le T6 et piper J3. Au total c’est 130 enfants qui ont foulé le tarmac de l’aéroport de Périgueux-Bassillac.

Je vais expliquer au copains comment fonctionnent les commandes de vols.

 

 

 

 

 

Le départ du premier vol de la journée.

 

 

 

 

 

 

La photo d’un groupe devant le cessna 172

 

 

 

 

 

 

Accueil d’un groupe par Cédric pompier sur l’aéroport de Périgueux

 

 

 

 

 

Les apprentis « Pompiers »

 

 

 

Chacun son tour pour la tenue de la lance incendie

 

 

 

 

 

 

Un des groupe devant le camion de pompier

 

 

 

 

 

 

visite des avions de collection

 

 

 

 

 

 

Les avions de collection

En effet, depuis le 18 août dernier, l’aéroclub de Périgueux-Bassillac peut compter parmi ses membres un nouvel instructeur. Gaël breveté, depuis déjà 9 ans, a franchi le pas en obtenant sa qualification d’instructeur. Un énorme travail personnel, depuis la préparation au CPL théorique, jusqu’au stage pratique de 7 semaines au sein de l’ENAC à Muret. On peut le féliciter pour cet investissement au service de l’association, il pourra ainsi seconder notre responsable pédagogique. Cette nomination de Gaël méritait bien un moment de convivialité entre membres du club, avec en prime le demi siècle de notre responsable pédagogique (Jean-François).

Gaël et ses parents

 

 

 

 

 

Le demi siècle cela valait bien quelques bulles

 

 

 

 

 

 

La préparation de la soirée autour d’un cochon de lait

 

 

 

 

 

 

Valérie aux commandes de l’organisation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au forum des associations en ce samedi 9 septembre, pour des raisons de conditions météorologiques pluvieuses l’aéroclub de Périgueux-Bassillac avait rapatrié ses petits avions dans le hall des sports. Ainsi les enfants profitaient de l’allée centrale pour faire quelques mètres avec les avions à pédales, pendant que les pilotes de l’association présentaient aux parents les activités et formations aéronautiques que l’on propose. En effet beaucoup de périgourdins ignorent que l’aéroclub prépare au BIA (Brevet d’initiation Aéronautique) ou à la Licence de Pilote Privé (PPL). Certains ont également découvert qu’ils pouvaient survoler l’agglomération périgourdine abord des avions de l’association.

Il n’y a pas d’âge pour apprendre à piloter

 

 

 

 

le pilotage se conjugue également au féminin

« Newer Posts - Older Posts »

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :