Foire aux questions

A partir de quel âge peut-on apprendre à piloter ?  Il n’y a pas d’âge minimum fixé par la réglementation.  Pour piloter seul à bord il faut avoir 15 ans révolus, mais rien ne vous empêche de prendre des leçons en double commande avec un instructeur avant cet âge là. Pour obtenir le Brevet de Base il faut avoir 15 ans révolus et le titre européen PPL (Pilot Private Licence) 17 ans.

J’ai 60 ans, à cet âge peut-on encore apprendre à piloter ?  Comme pour faire suite à question précédente, s’il n’y a pas d’âge minimum, il n’y a pas non plus d’âge limite pour apprendre à piloter. Il suffit de passer une visite médicale chez un médecin aéronautique qui vérifiera si vous possédez les qualités physiques, visuelles et auditives pour la pratique de cette activité et d’avoir la volonté de s’investir dans un apprentissage sérieux et régulier. Vous ne serez pas le seul à débuter une formation après l’âge de 60 ans, notre aéroclub compte parmi ses pilotes plus d’une dizaine de personnes, qui étaient dans cette démarche et qui ont obtenu avec succès la licence de pilote privé (PPL).

En quoi consiste la visite médicale ?  La visite médicale se passe auprès d’un médecin agréé par le Conseil Médical de l’Aéronautique Civile. C’est un examen médical approfondi qui porte sur les conditions physiques générales, la vue, l’ouïe, …. Lors de la première visite et même lors d’un renouvellement après 40 ans, il vous sera demandé un électrocardiogramme.  Le certificat médical devra être renouvelé tous les 2 ans pour les pilotes de plus de 40 ans et tous les 5 ans pour les autres.
Dans certains cas (après un accouchement, une intervention chirurgicale ou un accident ayant entraîné une incapacité de travail supérieure à 30 jours,…), le pilote devra satisfaire à un nouveau contrôle médical.

Puis-je apprendre à piloter si je porte des lunettes de vue ? Bien évidemment, sous réserve que la correction apporte une acuité visuelle convenable qui est évaluée par le médecin. Par contre il vous sera demandé l’emport d’une paire de lunettes de secours en cabine.

Peut-on commencer la formation de pilote n’importe quand dans l’année ?   Oui, il n’y a pas de saison privilégiée pour débuter la formation, il y a même moins de turbulences l’hiver. Le chef pilote vous rencontrera pour fixer avec vous la programmation de vos séances d’instruction.

Si je suis disponible quel est le meilleur rythme pour mon instruction ?   Une leçon par semaine est le rythme minimal conseillé pour une progression standard. Cependant votre instructeur adaptera son enseignement à votre rythme et à vos disponibilités. En général le brevet de base se passe dans une fourchette de 6 mois à 1 an, pour la licence de pilote privé (PPL) il faut compter entre 18 et 24 mois.

Pilote t’on au premier vol ?   Bien sûr, vous êtes venu pour cela. Votre instructeur sera évidemment avec vous et ce durant de nombreuses séances d’instruction en vol. Nos avions sont équipés d’une double commande qui permettra à votre instructeur de réaliser des démonstrations et de reprendre l’avion chaque fois qu’il l’estimera nécessaire.

Au bout de combien de séances d’instruction vole t’on seul ?  Comme pour tout apprentissage, la progression varie d’une personne à l’autre. C’est l’instructeur qui décidera du moment opportun de votre premier vol solo (le « lâché » dans le jargon aéronautique). Il sera déroulera par conditions météorologiques calmes. C’est sans nul doute un grand moment d’émotion pour tout élève-pilote.

Quel est le budget annuel pour cette activité une fois breveté.  Il y a la cotisation club et la licence fédérale : 243 € les 2 pour 2013 (183 € pour les moins de 25 ans).  Et bien sûr vous aurez à régler les heures de vol chaque fois que vous emprunterez un appareil de l’aéroclub. Ce tarif intègre tous les frais (structure, mécanique, amortissement, carburant,…).  Il varie naturellement en fonction des aéronefs (Tarif pilote solo au 15/10/2012: de 106,00 € pour le cessna 152 bi-place  à 142 € pour le Cessna 172R– 4 places. Sachant que les pilotes volent en moyenne une douzaine d’heures par an, le budget moyen « heures de vol » est de l’ordre de 1 450€

Pour acquérir davantage d’expérience ou pour la renforcer l’instructeur conseille néanmoins d’aller au delà des 12 heures de vol par an.

Peut-on voler lorsqu’il pleut ?   Oui, si la visibilité est suffisante et si les nuages sont assez hauts (pas question de décoller avec du brouillard par exemple). Sachez qu’en vol à vue (VFR) il faut voler en dehors des nuages (et même à une certaine distance de ces derniers). Vous ne serez donc pas surpris que la météo représente une partie importante de l’instruction car, une fois breveté, il vous faudra analyser et interpréter les données météo.

Est ce que l’avion bouge beaucoup en l’air ?    Non à condition de voler en atmosphère calme. A l’aide des informations météo que vous aurez à votre disposition, vous saurez identifier une atmosphère turbulente. Vous aurez alors le choix de voler ou non. En été, les vols du matin ou de fin d’après midi sont plus agréables que ceux réalisés vers 14 heures, à l’heure ou l’activité thermique est la plus importante.  Par ailleurs la manière (brusque ou non) de piloter peut rendre un vol plus ou moins confortable (vitesse de montée ou de descente, virages serrés,…).

Y a t-il de la voltige dans le programme d’instruction du PPL ?  Non, ce n’est pas au programme de la licence de pilote privé (PPL). Lorsque vous aurez votre licence de pilote vous aurez la possibilité, si vous le souhaitez, de pratiquer cette activité sur un avion de voltige. Cependant au cours de votre formation, votre instructeur vous fera réaliser des exercices de maniabilité (décrochage, vol lent, virage engagé, virage serré…) pour vous préparer à l’examen et vous permettre de voler avec plus de sécurité. Mais tout cela est bien loin des exercices de voltige…

Faut il apprendre l’anglais pour piloter?  Non, puisqu’en FRANCE toutes les messages radio avec les organismes de contrôle de la circulation aérienne peuvent être fait en français. Néanmoins la compréhension des messages radio transmis, en anglais, par les avions étrangers ou militaires contribue à la sécurité aérienne en général et à la vôtre en particulier.

Pour vous entraîner ou pour le « fun » vous pouvez émettre vos messages en anglais sur le territoire national.  Par contre, dès que vous sortirez des frontières, il vous faudra une bonne maîtrise de la langue anglaise.

A partir de quel âge peut-on transporter des enfants ?   A 2 ans un enfant doit occuper seul, une place attachée. En place arrière, il doit être assis à côté d’un adulte. Cette contrainte demeure tant que l’enfant n’est pas en capacité seul, d’attacher et détacher sa ceinture de sécurité.

As-t’on le vertige en avion ?   Non, la sensation est différente de celle que l’on peur avoir du haut d’une falaise par exemple, on n’a plus l’impression de hauteur et le relief est aplani. Si vous avez une certaine appréhension, parler en au pilote, celui-ci aura la main plus douce sur les commandes de vol afin de rendre le vol le plus agréable possible, pas manœuvre brusque, pas de virage serré.

A quelle altitude vole t’on ?   Afin de pour admirer agréablement le paysage et votre maison par exemple, l’altitude de vol sera comprise entre 1 500 et 2 000 pieds soit : 500 – 600 mètres. Vous n’aurez rien à craindre non plus à cette altitude là du manque d’oxygène.

Peux t’on réaliser des vols de découverte du pilotage et des vols de découverte du Périgord « Baptêmes de l’air » toute l’année ?   Oui, il suffit que la base des nuages soit à une hauteur minimale de 300 m et que la visibilité soit bonne. Toutes les saisons sont propices au vol, en été, l’air est plus calme le matin qu’en milieu d’après midi. En général l’hiver, quand on a un anticyclone sur la france,  l’air est stable et la visibilité est très bonne, on souvent dans ses conditions, un vol plus agréable que pendant la saison estivale, contrairement aux idées reçues. Alors n’hésitez pas à contacter l’aéroclub pour prendre rendez-vous, un pilote du club se fera un plaisir de vous accueillir.

>> Pour retourner sur la page d’accueil de l’AéroClub de Périgueux, cliquez ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :